l'inspiration

Au fil de mon voyage, je découvre les villages Masaï, appelés Bomas. Leur organisation est toujours la même, de petites maisons ovales faites de branchages entrecroisés, recouverts d’un mélange de bouse de vache et de boue, qui durcit au soleil et devient étanche. Ces huttes sont disposées en cercle et enfermées par une clôture d’épineux. La nuit, les Masaï rentrent leurs troupeaux à l’intérieur du cercle pour les protéger des bêtes sauvages. 

la technique

Vue satellite de la région nord de la Tanzanie où se situe ces villages Masaï.